Consultez notre tutoriel pour réussir vos séances de compréhension avec vos élèves
Il n'est pas facile d'animer des séances efficaces. Elles doivent permettre aux élèves de développer des compétences spécifiques et l’enseignant doit donc adopter les gestes précis et adaptés pour répondre aux besoins de chacun.
Vous trouverez sur cette page des indications précises, étayées par des échanges filmés en classe, pour construire tous les mécanismes de la compréhension dans le cadre d’ateliers réguliers en petits groupes aux cycles 1 et 2.
S'approprier les bons gestes pour réussir ses séances de langage
Exploités dans ces séquences filmées, les dialogues modélisants et les séances clefs en main des petits guides d’entraînement Compréhension MS, Compréhension GS et Compréhension CP permettent de mettre en oeuvre sans préparation un entraînement progressif et efficace pour répondre aux besoins de l’ensemble des élèves et remédier aux difficultés avant qu’elles ne s’installent.
Le catalogue des Editions de la Cigale
 
Plus d'infos sur la compréhension

Plus d'infos sur les petits guides

Voir toutes les ressources de formation
Séparateur

La posture et les gestes
pour la compréhension


Les séances permettent de travailler la compréhension du langage écrit à partir de petites situations problèmes. Le but n’est jamais directement de trouver la bonne réponse mais de permettre aux élèves de réfléchir, d’échanger, de justifier, afin d’apprendre à contrôler leur compréhension.
L’enseignant débute par un rappel de la séance précédente, donne l’objectif et explique aux élèves ce qu’ils doivent mobiliser pour réussir (séquence #1). Après une consigne claire et explicite, il les laisse réfléchir individuellement (séquence #2). Lorsqu’il sollicite les élèves, il ne se contente jamais d’une première réponse, même juste. Il les questionne pour leur faire préciser ou justifier leurs propos, les encourage et reformule leurs réponses (séquence #3). Il anime les échanges en revenant régulièrement au texte écrit, jusqu’à ce que la réponse fasse consensus (séquence #4). Il adapte ses sollicitations aux réponses des élèves et, si besoin, approfondit, fait préciser et reformule. Ainsi, par exemple, il rend visibles et explicites les «petits mots» utiles pour la compréhension (séquence #5) ou les procédures facilitant les activités de déduction (séquence #6). En fin de séance, il recentre l’attention de ses élèves (séquence #7).
Séquence #6
Compréhension

Séquence #6
Compréhension

Séquence #7
Compréhension

Séquence #7
Compréhension